Salers, LA vache

par Catherine Samson et Jacques Raymond
28,00 TTC

Des cornes, de préférence en lyre, portant comme une star sa robe acajou, la vache salers pose pour l’affiche, d’abord celle d’un territoire, au cœur du Massif central. Mais derrière l’image, il y a des siècles d’histoire et une accélération de celle-ci depuis les années 1950-1960. Pour faire face aux évolutions de l’agriculture, de l’économie, de la société, les éleveurs du berceau se sont retrouvés autour de l’enfant.

La reconquête – collective – n’avait de valeur qu’en mettant haute la barre de la qualité, en appuyant là où on avait un peu délaissé les caractéristiques et les potentiels multiples de la race, en production de viande par exemple. Ceci pour répondre à un choix : vivre de l’élevage salers, en vivre bien financièrement, et avec une qualité de vie recherchée et revendiquée.

La passion-salers n’a pas faibli. Elle est devenue plus réfléchie, plus clairement fondée, plus encadrée. Mais ce sont toujours des femmes et des hommes, « fous furieux » de la vache rouge, qui l’expriment.


Description

Ils en parlent :

Un ouvrage de référence sur l’emblématique vache du département.

Gilles Lalloz, La Montagne, 17 octobre 2015

 Un livre référence sur la race et les métiers qui l’entourent.

Marielle Bastide, La Montagne, 9 octobre 2015

De l’histoire de la race aux hommes et femmes qui l’élèvent avec passion aujourd’hui, un superbe livre qui vous fera découvrir la vache salers et les métiers qui l’entourent.
Un livre chaleureux, illustré de superbes photographies couleur.

Librairie Découvertes occitanes, Aurillac

 

Informations complémentaires
Poids 908 g
Dimensions 210 × 280 mm
Format

À la française, Relié, tout en quadrichromie

Conditionnement

Sous film à l’unité

Nombre de pages

144 pages

Parution

15 septembre 2015

Expédition rapide


dans la limite des stocks disponibles

Moyens de paiement


Visa, MasterCard, American Express, Apple Pay, Google Pay, ...

Paiement sécurisé


assurés par Stripe

Les éditions de la Flandonnière aiment titiller la notion de patrimoine dans les moindres recoins de sa définition.

Elles se considèrent comme des exploratrices du potentiel du Massif central et de ses confins même si elles s’autorisent parfois des incursions un peu au-delà.

Enfin, très attachées aux principes du développement durable, elles empruntent délibérément la voie de la transition écologique dans leur gestion tout en s’efforçant de proposer des beaux livres accessibles.

    Je souhaite m'inscrire à la newsletter