Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus

par Pierre & Pascale Moulier
28,00 TTC

Le Cantal se flatte d’avoir vu naître des personnages illustres, Georges Pompidou, le pape Gerbert, mademoiselle de Fontanges… quelques autres encore, bien connus, trop connus peut-être, qui laissent dans l’ombre une foule de personnages « secondaires » pourtant dignes d’intérêt. Ces quelques portraits veulent rétablir un peu l’équilibre rompu par les lois de la célébrité, qui privilégient toujours celui qui sait faire parler de lui, si possible à l’extérieur. Le Cantal, département rural, eut aussi des hommes de lettres, des artistes et des créateurs discrets, modestes voire effacés, mais souvent profonds et passionnants. Depuis le clerc Geraldus, qui sculpta au XIIe siècle des anges et des avares sur les chapiteaux des églises du Nord Cantal, jusqu’à Léon Gerbe qui chanta si bien les beautés de son Artense natale, nombreux sont ceux qui restent méconnus ou sont tout simplement complètement tombés dans l’oubli. Qui connaît Jean Boyer, de Murat, sculpteur de dizaines de saints et de Vierges au début du XVIIIe siècle ? Henri Durif, auteur d’un sympathique Guide du Cantal et de savoureuses nouvelles « gothiques » ? Jean Ribes, qui ne signa presque rien, mais laissa en héritage des centaines de créatures fantastiques sculptées dans la pierre ou le bois ? Cet ouvrage part ainsi à la découverte d’écrivains, de poètes, d’artistes et d’hommes d’action qui tous, dans leur variété, contribuèrent à construire et à honorer le Cantal. Par des chemins de traverse, comme à leur habitude, Pascale et Pierre Moulier proposent ici une approche radicalement nouvelle des «personnalités du Cantal », loin du tape-à-l’oeil des célébrités faciles, des mondanités et de cet esprit « who’s who » si peu conforme à l’identité profonde du pays.


ISBN 978-2-918098-52-2 Catégorie Étiquettes , , , ,

Description

À propos des auteurs

Pascale Moulier est archiviste du diocèse de Saint-Flour, spécialiste du patrimoine religieux cantalien et présidente de l’association Cantal Patrimoine.

Pierre Moulier est professeur de philosophie et auteur de nombreux ouvrages sur le patrimoine cantalien. Il dirige la revue « Patrimoine en Haute-Auvergne », véritable encyclopédie évolutive du département, qu’il a créée en 2004.

La presse en parle :

Un livre de Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus.
Certains apparaissent dans un livre pour la première fois. Le destin de trente-huit Cantaliens a retenu l’attention des chercheurs, Pascale et Pierre Moulier.

David Allignon, La Montagne, 10 octobre 2017

Dans ce “Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus”, on ne trouvera donc pas Georges Pompidou (trop connu), qui plus est un politique : “On a pris des créateurs. Aucun homme politique : ils ont déjà laissé leur nom…”, glisse Pascale Moulier. Ce sont donc des personnages dits “secondaires” : peintres sculpteurs, écrivains, poètes… que l’on trouve au fil des 190 pages de cet ouvrage paru aux éditions de La Flandonnière. Mais sur quels critères ces auteurs ont-ils été retenus ? “Subjectifs ! Des personnes qui, avant tout, nous ont plu. Naître ici n’était pas suffisant. L’idée était que ces personnages sortent du lot. Des gens oubliés ou méconnus mais qui, à nos yeux, ont accompli des choses intéressantes… Des Cantaliens, des personnes qui ont travaillé dans le Cantal ou qui y ont vécu”, assure le couple qui, depuis plus de 15 ans, travaille sur l’histoire locale. […] “Nous avons collecté tout ce que l’on a pu savoir sur les personnages”, précise Pascale Moulier. Leur livre est enrichi de nombreuses illustrations et le classement est chronologique. “On ne sait pas comment cette galerie de portraits sera accueillie par les lecteurs, mais il donne une autre image du Cantal”, estime Pierre Moulier.

C. Fournier, L’Union du Cantal, 25 octobre 2017

Pascale et Pierre Moulier proposent dans cet ouvrage une approche radicalement nouvelle de 38 personnalités du Cantal, loin du tape-à-l’œil des célébrités faciles, des mondanités et de cet esprit « qui est qui » si peu conforme à l’identité profonde du territoire.

JC Castagna, Le Réveil cantalien, 3 novembre 2017

Bien connus des lecteurs d’ici, Pascale et Pierre Moulier ont écrits “Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus”, un livre très documenté qui permet d’en savoir plus sur des personnages qui ont marqué nos hautes terres mais dont on parle peu.

D. Brugès, Le Réveil cantalien, 3 novembre 2017

Informations complémentaires
Poids 560 g
Dimensions 170 × 240 mm
Format

Broché, cousu, couverture avec des rabats, format à la française

Nombre de pages

192 pages en quadrichromie

Parution

Octobre 2017

Expédition rapide


dans la limite des stocks disponibles

Moyens de paiement


Visa, MasterCard, American Express, Apple Pay, Google Pay, ...

Paiement sécurisé


assurés par Stripe

Les éditions de la Flandonnière aiment titiller la notion de patrimoine dans les moindres recoins de sa définition.

Elles se considèrent comme des exploratrices du potentiel du Massif central et de ses confins même si elles s’autorisent parfois des incursions un peu au-delà.

Enfin, très attachées aux principes du développement durable, elles empruntent délibérément la voie de la transition écologique dans leur gestion tout en s’efforçant de proposer des beaux livres accessibles.

    Je souhaite m'inscrire à la newsletter