Haute-Auvergne, un pays

par Christian Malon (photos) & Marie-Hélène Lafon (textes)
28,00 TTC

A travers ce titre, un tantinet énigmatique, se dessine une immersion délicate dans un univers en bichromie devenu onirique grâce au filtre de la mémoire. Comment rêver meilleure association que celle de la plume de Marie-Hélène Lafon et de l’objectif de Christian Malon pour exhumer sensiblement ces atmosphères d’antan qui ont un parfum d’éternité dans ce qu’elles disent de l’humanité et de son rapport à la nature.

Rien de spectaculaire dans ces arrêts sur image parlant d’une société rurale pas si lointaine dont nous voyons parfois ressurgir une illustration folklorique.

Pourtant que de charme, que de vitalité émergent de ces pages qui nous parlent d’un temps et d’un monde qui ne seront jamais révolus tant qu’ils trouveront une place dans les coeurs et esprits de notre pays.

Qu’est-ce que la nostalgie si ce n’est la capacité à retrouver dans le passé tout ce qui a pu nous faire avancer, progresser tout en nous rassurant sur nos capacités à aller plus loin sans y perdre notre âme, sans nous retrouver dilués dans un pays qui ne nous conviendrait pas car nous n’en
comprendrions pas les valeurs motrices.

Avant ce n’était pas forcément mieux, simplement différent mais ce passé presque immédiat à l’échelle du temps ne nous fait plus peur car nous l’avons connu et probablement aimé et qu’aujourd’hui, il irrigue notre présent.

Alors laissons-nous entraîner et retrouvons le temps d’un livre le rythme et l’air de notre Haute-Auvergne.


ISBN 978-2-491206-08-6 Catégorie

Description

À propos des auteurs :

Christian MALON
Depuis près de cinquante ans, il photographie le monde paysan en France, mais aussi dans des pays du bassin méditerranéen (en particulier la Crète). Né à Condat, dans le Cantal, le 7 octobre 1944, à la ferme de Rochebec, il vit depuis le début des années 50 à Vire, en Normandie.
Dès l’âge de quinze ans, il s’initie à la photographie, plus particulièrement au tirage par contact à partir de négatifs 6×9.
Il sera professeur d’éducation culturelle au Lycée agricole de Vire jusqu’en 2001, puis à Coutances jusqu’en 2004. Il a réalisé plus de 270 expositions, en France et à l’étranger. Vingt-trois publications et de nombreuses acquisitions et donations dans les Musées Nationaux et diverses institutions témoignent de l’intérêt pour son travail, en particulier sur les mutations et les ruptures du monde paysan.
L’ensemble de son oeuvre photographique est conservé au COMPA, Conservatoire de l’Agriculture de Chartres. Il s’est engagé depuis 2014 dans un travail sur la diversité agricole dans le monde avec le soutien du COMPA et de sociologues, agronomes et géographes.

Marie-Hélène LAFON
Professeure de Lettres classiques et écrivaine née dans le Cantal, Marie-Hélène Lafon commence à écrire en 1996, à 34 ans. Son premier roman « Le soir du chien » (2001) est récompensé par le prix Renaudot des lycéens en 2001.
Son département d’origine, le Cantal, et sa rivière, la Santoire, sont le décor de la majorité de ses romans.
Elle est lauréate de nombreux prix littéraires dont le Prix Goncourt de la nouvelle en 2016 et le Prix Renaudot en 2020 pour « Histoire du Fils ».

Informations complémentaires
Poids 580 g
Dimensions 280 × 210 mm
Nombre de pages

128

Expédition rapide


dans la limite des stocks disponibles

Moyens de paiement


Visa, MasterCard, American Express, Apple Pay, Google Pay, ...

Paiement sécurisé


assurés par Stripe

Les éditions de la Flandonnière aiment titiller la notion de patrimoine dans les moindres recoins de sa définition.

Elles se considèrent comme des exploratrices du potentiel du Massif central et de ses confins même si elles s’autorisent parfois des incursions un peu au-delà.

Enfin, très attachées aux principes du développement durable, elles empruntent délibérément la voie de la transition écologique dans leur gestion tout en s’efforçant de proposer des beaux livres accessibles.

    Je souhaite m'inscrire à la newsletter